Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Si une personne est « non croyante », est-ce qu’il lui manque quelque chose par rapport à celui qui se dit « croyant » ?

Si une personne ne croit pas en Dieu, peut-être que c’est parce qu’elle croit autrement !

Alors, est ce qu’il est juste de la ranger dans la catégorie des « non croyants » ?

Ne serait-il pas plus juste de dire que « ne pas croire en Dieu » est une façon particulière de croire, de même que « croire en Dieu » est une autre façon particulière de croire ?

Et puis, nous en venons à nous demander s’il est possible de vivre sans croire ! Pour vivre il faut respirer, de même, pour vivre il faut croire.

Il y a plusieurs raisons possibles pour ne pas croire en Dieu : d’abord, on peut tout simplement ne pas s’intéresser à cette question et avoir d’autres préoccupations ou centres d’intérêts. Ensuite, il est possible qu’on y ait vraiment réfléchi et qu’on en soit arrivé à la conclusion que Dieu n’existe pas. Cependant, rien n’interdit de changer d’avis par la suite.

Croire en Dieu est très utile pour définir son identité. Par exemple, nous pouvons nous dire « chrétien » et puis préciser « protestant ». Alors, quand nous n’avons pas envie d’appartenir à une communauté, d’être assimilé à une identité particulière, quand nous voulons rester indépendant, il est plus simple de se définir comme « non croyant ». C’est une façon d’affirmer que nous sommes libres et indépendants.

Ça n’empêche pas de s’intéresser à la bible, parce que cela permet d’avoir beaucoup de réflexions intéressantes.

A ce propos, nous avons vu ensemble hier soir que l’évangile de Marc est vraisemblablement le plus ancien des évangiles. Les experts pensent qu’il a été rédigé pendant ou juste après la grande révolte des juifs contre les romains entre 66 et 73 avec notamment la destruction du temple de Jérusalem par les légions de Titus en 70.

On ne sait pratiquement rien de l’auteur Marc qui a écrit quelques décennies après la crucifixion de Jésus. On ne sait pas non plus quelles étaient ses sources d’informations pour établir son récit car Jésus n’a semble-t’il jamais rien écrit lui-même. En tout cas, à ce jour, nous n’avons jamais trouvé de texte dont Jésus aurait été l’auteur.

Au fait savez-vous quel est le texte du Nouveau Testament le plus ancien ? Même si ce sont les évangiles qui sont en premier dans nos bibles, ce ne sont pas les textes les plus anciens. Les lettres de Paul ont été écrites avant les évangiles. Les experts s’accordent aujourd’hui pour dire que la plus ancienne est la 1ere épître aux Thessaloniciens qui date d’environ 50 52.

Prochain rendez-vous : samedi 19/10, la semaine prochaine, mais nous confirmerons par mail.

Bon courage à tous avant les vacances de la Toussaint.

graines de sénevé

graines de sénevé

Tag(s) : #Evangile de Marc

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :