Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans le texte que nous allons lire, Jésus se désigne lui-même par le « fils de l’homme » La semaine dernière nous avions lu ces 4 versets :

8.27 Jésus s'en alla, avec ses disciples, dans les villages de Césarée de Philippe, et il leur posa en chemin cette question: Qui dit-on que je suis?

8.28 Ils répondirent: Jean Baptiste; les autres, Élie, les autres, l'un des prophètes.

8.29 Et vous, leur demanda-t-il, qui dites-vous que je suis? Pierre lui répondit: Tu es le Christ.

8.30 Jésus leur recommanda sévèrement de ne dire cela de lui à personne.

Nous avions réfléchi au sujet de cette question « qui dit-on que je suis ? ». Pierre affirme que Jésus est le « christ », ce qui est synonyme de « messie »

Christ vient du grec χριω qui veut dire oindre

Messie vient de l’hébreu machiah qui veut dire « oint, messie »

Quelques siècles avant et au temps de Jésus, les juifs attendent un messie, terme signifiant littéralement « l’oint » ; Il s’agit d’abord d’un titre royal, qui renvoie à un rite d’onction d’huile au moment où le roi entrait en fonction et était désigné (1 S 10, 1). Ce titre légitime le monarque comme étant le serviteur privilégié de YHWH. A l’époque perse, après la disparition de la monarchie en Judée, masiah vient à désigner le roi idéal, le sauveur dont les milieux eschatologique attendent la venue. La traduction grecque de « messie » est « christos »

- Est-ce que l’onction d’huile a le même sens que celle qui était pratiquée pour les rois de France dans la cathédrale de Reims ?

- Oui, le roi devenait roi de droit divin

- Pour Pierre, le messie avait peut-être le sens de "leader politique", de "héros qui va tout résoudre", nous allons voir tout à l’heure dans la suite du texte ce qui nous amène à penser que la représentation que Pierre se faisait n’était pas en accord avec celle que Jésus avait de lui-même. Pour le moment, je vous propose de regarder ces quelques images de nos représentations de héros, de messie de qui on attend la résolution de tous nos problèmes -

(nous visualisons des images de héros modernes : batman, iron man, matrix. Le lien pour les voir est à la fin de l'article)

- Ils ont tous des visages très dur !

- Oui, et aussi invincibles. Lequel avez vous préféré ?

- dans Matrix, il y a le personnage de Néo qui est comme une sorte de messie, de sauveur

- nous poursuivons maintenant notre lecture de l’évangile, les 3 versets suivants

8.31 Alors il commença à leur apprendre qu'il fallait que le Fils de l'homme souffrît beaucoup, qu'il fût rejeté par les anciens, par les principaux sacrificateurs et par les scribes, qu'il fût mis à mort, et qu'il ressuscitât trois jours après.

8.32 Il leur disait ces choses ouvertement. Et Pierre, l'ayant pris à part, se mit à le reprendre.

8.33 Mais Jésus, se retournant et regardant ses disciples, réprimanda Pierre, et dit: Arrière de moi, Satan! Car tu ne conçois pas les choses de Dieu, tu n'as que des pensées humaines.

- Qu’est-ce que cette expression « Fils de l’homme évoque pour vous ? »

1- Les parents de Jésus, Marie et Joseph sont des humains,

2- Jésus est vraiment un humain, et par conséquent, ce n’est pas lui qui a créé l’humanité, mais c’est l’humanité qui l’a appelé. Dieu attend que les humains fassent les choses.

3- On attend un être surnaturel pour tout résoudre et on a un fils d’homme

4- Lui aussi il a des faiblesses. Il n’est pas toujours gentil. Puisque c’est un homme, il a les faiblesses des hommes

5- Jésus guiderait les hommes, il ne les a pas enfanté, mais il les guide.

- Vos réflexions sont toutes très intéressantes.

- Oui mais il faudrait développer dans une 2e partie des arguments pour dire qu’il est le fils de Dieu et ensuite on essaierait de faire une synthèse ! (en ce moment on n’arrête pas de nous faire travailler comme ça à l’école !)

- Peut-être que nous allons aller dans cette direction-là après que je vous ai dit quelques mots de l’origine de cette expression dans les textes de l’Ancien Testament. Mais tout d’abord, est ce que vous pouvez me dire ce que le mot « apocalypse » évoque pour vous ?

1- La fin du monde !

2- 2012, l’apocalypse annoncé par le calendrier des Mayas

3- Le film « Apocalypse now »

4- Expression journalistique employé à propos des tempêtes actuelles : « spectacle apocalyptique »

L’expression Fils de l’Homme est très ancienne. On la trouve dans le livre de Daniel (7- 13) Ce livre fait partie de ce qu’on appelle la « littérature apocalyptique » (Daniel, Hénoch…). Il date du 2e siècle av JC. C’est un temps d’épreuve, de guerre pour les juifs de l’époque

Apocaluptew en grec signifie « révéler ». Apocalypse signifie « révélation » L’expression « Fils de l’Homme » provient de la littérature apocalyptique. Ce sont des écrits contenant des révélations de secrets concernant la fin des temps. Ils sont considérés comme étant d’origine divine et transmis par l’intermédiaire d’hommes vénérables du passé. La révélation leur a été transmise sous la forme de visions, de voyages célestes, ou par l’intermédiaire d’anges interprètes. Dans ces écrits on trouve généralement une mise en scène grandiose et imagée des évènements à venir. Dans le livre de Daniel (7, 13)

7.13 Je regardai pendant mes visions nocturnes, et voici, sur les nuées des cieux arriva quelqu'un de semblable à un fils de l'homme; il s'avança vers l'ancien des jours, et on le fit approcher de lui.

7.14 On lui donna la domination, la gloire et le règne; et tous les peuples, les nations, et les hommes de toutes langues le servirent. Sa domination est une domination éternelle qui ne passera point, et son règne ne sera jamais détruit.

- Alors qu’est-ce que cette expression « fils de l’Homme » évoque maintenant pour vous ?

1- Le Fils de l’homme, c’est un grand roi

2- Est-ce que Jésus peut correspondre à ce fils d’homme du texte de Daniel ?

3- Jésus annonce qu’il va souffrir, mourir…

4- Mais aussi ressusciter !

- Il semble que Jésus ne reprend pas le terme « messie » volontairement mais qu’il parle de Fils de l’homme pour provoquer la réaction de Pierre qui, ensuite, conteste que Jésus ait à souffrir, et à mourir

- De tout temps, on a débattu au sujet de qui était vraiment Jésus. Même si au 4e et 5e siècle on a fixé la dogmatique officielle, cela n’a pas empêché chacun de continuer à se poser des questions. Le débat reste ouvert. Ici au Foyer de l’Âme, on ne dit pas que Jésus est le fils de Dieu, on pense que Jésus a finalement fait très peu de grands miracles. Quand on regarde bien les textes, on s’aperçoit qu’on peut presque tous leur donner une explication rationnelle. Alors, il ne faut pas vous dire que vous n’avez pas votre place dans l’église si vous ne croyez pas que Jésus est le fils de Dieu et si vous ne croyez pas en sa résurrection

- Cela dit on n’est pas tous d’accord, même au Foyer de l’Âme. Certains peuvent penser différemment et rester attachés à l’idée que Jésus est fils de Dieu et qu’il est ressuscité.

- Oui, c’est vrai ! ce qui est important, c’est que chacun puisse y répondre pour lui-même. C’est ce que nous dit Raphaël Picon dans son éditorial d’Evangile et Liberté. Vous connaissez ce journal ? c’est ici : http://www.evangile-et-liberte.net/

et l’éditorial de R. Picon est accessible ici :http://www.evangile-et-liberte.net/article_1079_Vous-avez-dit-Jesus-Christ

- Cependant, il faut être vigilant sur ses propres projections : Pierre croit probablement que Jésus va tout résoudre, alors que Jésus vient pour nous montrer comment avancer nous même dans notre vie. C’est peut être ça la différence qu’il y a entre le terme « Christ » dans la bouche de Pierre et l’expression « Fils de l’homme » dans celle de Jésus

- Jésus nous bouscule toujours dans nos certitudes, nos projections

Nous nous retrouverons le 8/03 pour commencer à préparer le culte du 16/03. C’est dans un mois, d’ici là, il y aura les vacances de février. Nous vous les souhaitons très bonnes.

Le Fils de l'Homme

les super héros : littérature apocalyptique moderne

Tag(s) : #Evangile de Marc

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :